U20 - Dimanche 06/01/2019

Défaite 4-1
Grenoble vs Entente Gap/Briançon

 

Après un premier match en terre Iséroise contre les Ours, mercredi, les jeunes pousses des Rapaces de Gap vont défier les Brûleurs de Loup sur leur Terre.

Ce match sur le papier semble totalement déséquilibré si l’on compare les forces en présence.

Mais le sport réserve souvent des surprises.

C’est sans pression que les joueurs se déplacent, le maintien dans le groupe B étant quasi acquis (sauf énorme rebondissement).

Donc, bien qu’amputé de 4 joueurs (gastro, blessure et match Magnus), les Haut Alpins drivés ce soir par Benjamin Issertine, semblent aborder cette rencontre avec sérénité (du moins dans l’attitude).

Le discours d’avant match galvaniseur donne la mesure de ce que l’on aimerait voir pour ce match.
Pif, paf, le match par sur de bons auspices, les Rapaces sont présents, appliqués et donnent sans compter pour l’équipe.

Florian qui garde la cage commence de façon royale en bloquant un 1 contre 0.
On se frotte les mains, le spectacle est là.

L’équipe des Brûleurs de Loup à la maitrise du palet, mais les Gapençais acceptent cette situation et défendent de façon très intelligente en ne laissant aucune chance à leurs adversaires.

Une toute petite erreur de placement va créer une brèche et les artilleurs Grenoblois vont en profiter pour glisser le palet entre les jambières de Flo pourtant au contact.

12’43 : 1-0

Ce but ne brise pas l’élan de Gap qui continue de bien contenir ses adversaires en défense et procède par contre pour l’offensive. Sur la fin de tiers malgré un très bon travail en power-play par 2 fois, les Gapençais n’arriveront pas à trouver l’ouverture.

Dommage, les intentions sont là et nos jeunes pousses donnent du fil à retordre aux Grenoblois.
Le discours d’entre deux tiers, est simple, concit et synthétique.


« On ne change rien, on reste solidaire en défense, on reste prêt de son homme, on met du rythme et on hésite pas à mettre de l’impact »

Cela a le mérite d’être clair.


La deuxième période part sur les chapeaux de roue, vraiment cela fait plaisir de voir Les Rapaces jouer avec leurs armes et sans complexes.

Comme le travail fini toujours par payer notre première ligne va ouvrir le compteur des Rapaces sur une belle action collective.

23’33 : 1-1 Erwan Plantrou (assisté de Axel Tarabusi et Charles Schmitt)

Ben va calmer l’euphorie et rappeler qu’il faut se concentrer sur les fondamentaux…
Un accrocher malheureux va donner l’occasion au power-play Isérois de reprendre l’avantage sur une belle déviation qui crucifie Florian.

28’59 : 2-1

C’est dommage, car les Rapaces font douter les Grenoblois qui déjouent leur hockey…
On se prend à rêver lorsque l’on quitte la glace avec seulement une unité de retard.
Le discours à la pause et le copier-coller du premier. Mais de toute façon, il n’y a rien à ajouter puisque les joueurs respectent à la lettre le schéma de jeu mis en place.

Début du troisième tiers, les Rapaces montent sur la glace avec une énergie et une volonté des grands soirs…

On a des occasions, mais la fatigue s’insinue dans les rangs des Haut Alpins. Ils ont beaucoup donné et le fait de jouer à trois lignes commence à se faire sentir.

Pourtant les joueurs sont courageux et se sacrifient, Florian assure, mais on sent que cela peut vite basculer…

55’25 : 3-1 Les grenoblois prennent l’ascendant sur un shoot dévié par une crosse gapençaise qui envoie le palet sur le côté droit de la cage. Florian malgré un mouvement grand écart ne peut que constater le geste de l’arbitre indiquant le but.

Mince.

Malgré la mauvaise posture, les Rapaces ne lâchent pas. C’est même plutôt du côté des Grenoblois que l’on sent de la fragilité. Une nouvelle occasion est donnée aux power-play Gapençais de s’illustrer.

Ben appelle un temps mort sur une double pénalité adverse. Tactique mise en place, on croise les doigts pour réduire l’écart.

Malheureusement nous ne trouverons pas la faille.

Une fois de plus, sur une erreur et une pénalité c’est Grenoble qui va profiter de l’occasion pour alourdir la marque d’un joli shoot pleine lucarne.

58’50 : 4-1

Et à la fin c’est toujours Grenoble qui gagne……


Dommage car le score ne reflète pas la belle prestation de nos jeunes pousses qui ont fait le job.

Ils ont été sérieux, combattifs mais pas agressifs et ont montré une réelle envie de jouer ensemble. Florian aura dû faire face à 34 shoots.

Globalement ont peut-être satisfait de cette défaite car le travail à l’entrainement commence à faire son office. L’équipe monte en puissance et c’est encourageant.


La semaine prochaine, nous accueillerons Clermont Ferrant à René Froger (Briançon) à 17h15.

Souhaitons donc à l’entente Gap-Briançon de continuer sur sa bonne lancée.