U20 - Dimanche 09/09/18

GAP  – ROUEN  Défaite 3-8

Deuxième rencontre de la saison pour les jeunes joueurs des Rapaces de Gap.
Ils affrontent les Dragons de Rouen à 17h45 à l’Alp’Aréna.
Mercredi les deux équipes ont gagné leur match.
Quand on regarde la feuille de match on se rend très vite compte que l’on va affronter une team avec de l’expérience (13 joueurs qui disputent leur deuxième ou troisième année à ce niveau).
Cependant nos joueurs ne sont en reste et on connait leur capacité à déjouer les pronostics.

Le début de match donnera raison à l’adage, « à Gap on craint dégun ! »
Paul Joubert profitera de la première pénalité adverse pour faire trembler le filet tenu par Valentin Duquenne. Il est assisté de Axel Tarabusi et Charles Schmitt. En ce début de championnat le power-play est efficace.
2’23 : 1 - 0
Le match va pourtant basculer et les Rouennais vont vite prendre la mesure de nos jeunes pousses.
A quatre contre quatre les Dragons vont rugir et sur un lancer bien placé, vont venir tromper la vigilance de Nans Blanc le portier gapençais du soir.
5’03 : 1 - 1
Le match est haché. Gap entretient l’illusion de pouvoir résister grâce à son power-play efficace, qui viendra, une fois de plus transpercer la défensive adverse. Paul Joubert pour un doublé est assisté de Charles Schmitt et Hugo Vasse.
10’53 : 2 - 1
On le sait le hockey est un sport d’erreurs. Rouen va en profiter sur une double pénalité. Nans ne peut que constater les dégâts en s’inclinant une nouvelle fois.
12’19 : 2 - 2
La puissance des Dragons commence à se faire sentir. Les fautes s’enchainent des deux côtés et s’est malheureusement Rouen qui va en profiter. Les gapençais courent derrière le palet.
19’39 : 2 - 3
La pause va faire du bien et nul doute que le tacticien Eric Blais va essayer de trouver une solution. On sait que tout va très vite en hockey. On reste confiant.

Le début du deuxième tiers est un raz de marée adverse. La puissance collective rouennaise met en très mauvaise posture notre défense qui souffre.
Il ne faudra qu’une minute aux jeunes dragons pour prendre un plus deux au score. Côté Gap on change de gardien. Le pauvre Nans comme son équipe a essayé de résister…. Espérons que Florian puisse arrêter l’hémorragie.
21’07 : 2 - 4
L’électrochoc n’aura pas lieu. Moins d’une minute après son entrée Le gardien gapençais récupère le palet au fond de ses filets. Cela sent le roussi pour nos jeunes pousses.
22’46 : 2 - 5
Le coach appellera un temps mort pour remobiliser les joueurs. Mais l’indiscipline des
Rapaces continuent. En supériorité les Dragons en profitent une nouvelle fois.
27’14 : 2 - 6
C’est l’horreur, il n’y a plus qu’une seule équipe sur la glace. Les gapençais sont sonnés debout et perdent totalement le fil du match …
27’53 : 2 - 7
Les carottes sont cuites. Les Dragons déroulent et Gap subit. On attend la fin du tiers avec impatience. 17 shoots rouennais contre 1 gapençais dans ce tiers, les statistiques parlent d’elles-mêmes.


Nans reprendra sa place pour le troisième tiers. Le coup de poker n’ayant pas fonctionné.
D’ailleurs ce sera plutôt de bon augure car le portier gapençais va assurer 2 arrêts de grande classe pendant la période.
Rouen sera moins impactant et nos Rapaces vont en profiter pour reprendre un peu d’envergure.
Cependant les dragons vont gérer et tenir nos joueurs à distance.
L’opportuniste Paul Joubert profitera d’une belle passe du 11 adverse pour glisser le palet entre les jambes de Valentin Duquenne. Il signe par ce but son deuxième hat-trick de la saison.
55’41 : 3 - 7
Indiscipline quand tu nous tiens…. Les Rouennais n’en attendent pas moins et profitent de la nouvelle occasion qui leur est procurée pour tromper à nouveau la vigilance de notre pauvre Nans qui comme son compère Florian, passe une bien mauvaise soirée…
56’59 : 3 – 8

On attend la sonnerie finale pour libérer les joueurs de cette bien difficile rencontre.


En conclusion, on se rend compte que la différence entre les gros du championnat et notre jeune équipe, est réelle. Globalement nous n’avons pas à nous inquiéter. Notre groupe va se servir de ce match comme une référence de progression. Les Rapaces U20 vont travailler pour rattraper des joueurs plus aguerris et plus costauds physiquement. La motivation pour faire une bonne saison est présente. La qualité est là, il faut juste trouver la recette pour que tout roule.
Notre tacticien Eric Blais, va s’atteler à donner des clefs à chacun pour tirer le groupe vers une belle saison.
Toutes les équipes pendant le championnat connaitront des défaites. Il n’y a pas péril en la demeure et nous sommes confiants pour la suite.
Un match à oublier (mais à garder en mémoire pour ne pas recommencer les mêmes erreurs) pour se projeter sur la suite dès dimanche prochain avec la réception d’Evry Viry à L’Alp’Aréna

Let’s Go Rapaces, FORZA U20 !!