U20 - Dimanche 30/10/2018

Défaite Gap/Briançon 2 -  Strasbourg 4


Cette semaine les rapaces affrontent les Strasbourgeois. Les Alsaciens sont une équipe coriace qui commence la saison en fanfare dans la poule C. Fort de ces 4 internationaux en collectif U18 et U20, les Haut- Alpins vont avoir un bel adversaire dans cette rencontre.
Les protégés d’Eric Blais restent cependant sur 2 belles rencontres et tous les espoirs sont permis pour continuer sur cette lancée.

1ère période :
Les matchs passent et ce premier tiers est une vrai déception sportive. Les rapaces manquent de vigueur, bafouent leur hockey et semblent ailleurs. Le portier, Nans Blanc, lui est bien là. Il assure tout de suite et sort vraiment du lot. Sa prestation va permettre aux Rapaces de faire illusion en gardant le score vierge. On en a l’habitude, ils feront mieux au deuxième tiers.
Fin du tiers : 0 – 0


2ème période :
On est un peu mitigé. Le jeu n’est pas mauvais, mais plutôt laborieux. On n’arrive pas à rentrer dedans. Beaucoup d’hésitations, d’erreurs de placements, de mauvaises initiatives. Bref nous avons l’impression que nos jeunes pousses déjouent. Heureusement que Nans est en grande forme. Malheureusement à force de jouer avec le feu, on se brûle.
30’18 : d’un superbe Tic –Tac – Toe les joueurs de l’Etoile noire vont prendre à défaut notre goalie qui ne peut rien absolument rien faire.
Cela reste poussif mais une étincelle viendra comme souvent de Lucas Depeyre dans les situations désespérées. Il sera assisté de Hervé Harivel et Franck Amouriq.
37’43 : 1-1
Cependant ce but ne nous rassure tant la prestation est pâle.
Fin du 2ème tiers : 1 - 2


3ème période :
Généralement le troisième tiers fait taire nos critiques, gageons que cela soit encore le cas.
On passe d’une cage à l’autre mettant en lumière les deux gardiens du soir. Les strasbourgeois sont plus structurés. Nos rapaces ont l’air d’avoir les pieds dans le ciment. Comme souvent dans un match indécis ce sont les pénalités qui permettent de créer la différence. C’est Strasbourg qui va en profiter la première.
51’59 : 1-2 à cinq contre quatre.
Au forceps les gapençais reviennent à hauteur.
54’47 : 2 -2 grâce à Maxence Bortino assisté de Axel Tarabusi et du capitaine Nikita Shaleï.
On semble se diriger tout droit vers les prolongations….
Un moindre mal au vu de la qualité de jeu proposée ce soir par nos jeunes joueurs.
Le dieu du sport en décide autrement et donne l’avantage numérique à Strasbourg, d’un magnifique lancer pleine lucarne du 82 adverse. Nans doit s’incliner alors qu’il a été impérial tout au long du match.
59’11 : 2 -3.
Temps mort de Gap.
On remonte à six, mais une mauvaise passe interceptée permet aux Alsaciens d’assoir définitivement leur victoire.
59’47 : 2 - 4 en cage vide.
Fin du match défaite 2 – 4.


Un match difficile et en dedans.
En point positif : On notera la très belle prestation de Nans qui aura fait face à 32 shoots.
Il a permis à son équipe de ne pas sombrer.
Il aura manqué le supplément d’âme qui fait la force de cette génération.
Rien n’est perdu, c’est un faux pas sans réelle conséquence.
Perdre, n’est pas un drame, mais il faut au moins y mettre la manière.
Allez, au boulot, et mercredi on remet les pendules à l’heure contre Villard de Lans à 19h00.
A noter que la rencontre se déroulera à Briançon. L’entente Gap – Briançon nous permet d’évoluer dans les deux patinoires.
Une mise au vert qui espérons-le, sera bénéfique.